La chanteuse belge est très célèbre en Russie. Invitée sur les ondes de RTL ce week-end, Lara Fabian a non seulement évoqué l’acharnement injuste de Yann Barthès mais aussi son succès étonnant en Russie. « Quand je chante ‘Je t’aime’ en Russie, il se passe quelque chose d’assez fabuleux », a confié l’artiste belge dans l’émission On refait la télé.

Mais une autre chanson pourrait lui attirer de sérieux ennuis. Sorti en 1999, le titre « La différence » prend la défense des couples homosexuels. Lara a déjà chanté « La différence » en Russie, où les droits des homosexuels sont bafoués, et elle a reçu des menaces. « Le dernier soir, il y avait des gens qui attendaient. Ça a été très très chaud. On ne sort pas de cette situation », se souvient-elle.

« D’ailleurs, sur la tournée qui vient c’est une question qui se pose et que je devrai évoquer. Je vais peut-être finir en taule. Ça peut aller jusque-là… », a-t-elle précisé. Elle a prévu une grande tournée mondiale pour fêter ses 50 ans. « Pour moi, retirer complètement cette chanson-là, ce serait quelque part dire: Finalement, je m’incline devant la peur.

Alors c’est vrai que je ne peux pas être téméraire, j’ai beaucoup de choses à protéger aussi en parallèle: mon intégrité en tant qu’être humain, en tant que maman, en tant qu’épouse », ajoute Lara. Elle refuse en tout cas de punir ses fans russes. « Pourquoi est-ce que je devrais condamner tous les gens qui sont dans la salle, et qui beaucoup d’entre eux appartiennent à la communauté?

Pourquoi je devrais faire ça? Si pour moi, revendiquer quelque chose, à cet endroit-là, c’est mettre en danger le lien que j’ai avec le public, ça n’a plus de sens. »