Le président Béninois justifie son choix de ne pas recourir à une ordonnance pour permettre à l’opposition de participer aux législatives prévues le 28 Avril.

Les dossiers déposés par les candidats de l’opposition ont été rejetés sur la base d’une nouvelle loi électorale.

Le scrutin se tiendra avec deux formations politiques toutes de la mouvance au pouvoir.

La campagne électorale a été ouverte depuis zéro heure vendredi.

Dans ce contexte plutôt tendu, le président béninois, Patrice Talon, s’est adressé jeudi soir à ses

concitoyens à travers un message télévisé.