Les Djihadistes qui ont frappé au Burkina Faso en début de ce mois d’Avril ayant fait au moins 62 morts sont-ils partis du Togo, du Ghana ou du Bénin ? C’est la grande interrogation.

Toutefois, sur la base d’ «  »écoutes téléphoniques » », les autorités sécuritaires du Burkina Faso, selon nos confrères de Jeune Afrique ce 16 Avril disent avoir informé les autorités togolaises de la présence sur le sol togolais de djihadistes. La même information aurait été également porté aux autorités ghanéennes et béninoises.

Tout porte donc à croire que ce n’est pas fortuitement que les autorités togolaises depuis plusieurs mois s’activent déjà à parer à toute éventualité. Dès lors qu’elles sont renseignées, il urge donc qu’elles prennent toutes les dispositions pour mettre sous éteignoir ces éléments des groupes djihadistes et épargner les Togolais de quelques attaques que ce soit.