Des coups de feu ont retenti ce mercredi dans un quartier de Lomé. La panique s’est emparée des populations riveraines. Pas de pertes en vies humaines, mais une importante somme d’argent serait emportée par les auteurs des tirs.

Ce mercredi, en pleine journée, un nouveau braquage est signalé à Tokoin Soted. Qui sont les malfrats qui opèrent sans être inquiétés ? En tout cas, ce sont des individus lourdement armés, rapporte le site L-frii dans son édition du jour.

Selon les témoins, le mode opératoire ne diffère pas de celui qui avait été utilisé dans les autres braquages à Lomé. A Soted, les malfrats ont tiré en l’air semant une panique générale avant de prendre le butin et s’enfuir. « Ils étaient armés. Une fois arrivés au niveau de la victime, ils l’ont giflé avant d’ouvrir le feu », a raconté un témoin de la scène.

L’on ne dénombre aucune perte en vie humaine, mais une grosse somme aurait été emportée. Certaines sources parlent d’une bagatelle somme de 15 millions de F CFA qui aurait été emportée par les ravisseurs.

On peut déduire de ce braquage et ceux précédemment orchestrés que finalement Lomé est devenue la ville de prédilection des braqueurs.