France/Transferts frauduleux : 6 mois de prison avec sursis requis contre Claude Le Roy

Le sélectionneur national des Eperviers est jugé, en appel, dans l’affaire des transferts déclarés frauduleux lors qu’il était manager du RC Strasbourg au début des années 2000.

Claude Le Roy n’est pas le seul jugé dans cette affaire en appel ce jeudi 19 septembre à Colmar. Patrick Proisy, alors président dudit club, est aussi jugé.

Le parquet de Strasbourg, selon l’AFP, a requis des peines de prison avec sursis et des amendes à l’encontre de deux anciens dirigeants du RC Strasbourg.

En effet, l’avocat général, Christophe Mira a requis 6 mois avec sursis et 25. 000 euros d’amende contre l’actuel patron de la sélection togolaise.

Condamné par le Tribunal correctionnel de Strasbourg à payer 15.000 euros, Claude Le Roy avait reconnu avoir « fait preuve de légèreté », mais conteste avoir commis une quelconque infraction.

Accusé d’usage et complicité de faux, abus de biens sociaux et complicité d’exercice de l’activité d’agent sportif sans licence valable, Proisy, lui, en première instance, avait été condamné en septembre 2016, à dix mois de prison avec sursis et à 25 000 euros d’amende…
L’arrêt de la Cour d’appel sera rendu le 18 décembre 2019.

A.H.