L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) soupçonne l’ex-président Joseph Kabila et ses certains de ses anciens ministres d’ « enrichissement illicite ».

L’ONG demande à la justice d’enquêter sur le patrimoine de l’ancien président Joseph Kabila et de ses anciens ministres.

Des membres de la coalition pro-Kabila rejettent ses accusations qu’ils jugent non fondées.

L’Association congolaise pour l’accès à la justice appelle le procureur à enquêter sur la richesse de l’ancien président Joseph Kabila et ses ministre.

Le président de cette association pense que certains dignitaires de l’ancien régime, se seraient enrichis de manière illégale.

« Il se dégage aujourd’hui plusieurs soupçons sérieux d’enrichissements illicites dans le chef de certains de la plupart d’entre eux. C’est la raison pour laquelle, nous avons jugé utile de saisir formellement le procureur général près la Cour constitutionnelle pour l’obliger à faire enquêter sur leur patrimoine », a déclaré Georges Kapiamba.