Des pirates ont enlevé quatre membres d’équipage d’un pétrolier grec au large des côtes du Togo.

Ce kidnapping survient quelques jours seulement après un enlèvement similaire dans les eaux du Bénin voisin.

La marine togolaise a déclaré que des assaillants armés sont montés à bord de l’Elka Aristote près du port de Lomé après avoir tiré et blessé l’agent de sécurité du navire.

Parmi les personnes enlevées figurent des ressortissants grecs, géorgiens et philippins.

L’exploitant du navire affirme que le reste de l’équipage et le navire sont en sécurité et qu’il fait tous les efforts pour faire libérer rapidement de ses employés.

Le Golfe de Guinée, en Afrique de l’Ouest, est considéré comme une zone à haut risque pour les prises d’otages – généralement contre rançon.

Samedi, neuf membres d’équipage ont été enlevés sur un cargo battant pavillon norvégien à 15 km (neuf milles) des côtes du Bénin.