Il est le nouveau patron de l’APRODAT (Agence de Promotion et de Développement des Agropoles au Togo). Lui c’est Dr Akouvi Ari. D’après un message sur la page Twitter TogoAgropoles, « le Chef de l’État a nommé Dr Akouvi Ari DG de l’APRODAT. Ancien Conseiller technique au ministère de l’Agriculture ». Le message indique au même moment que le nouveau patron « va reprendre le flambeau après le démarrage assuré par M. Essowè Batana, président du conseil d’administration de l’Agence de Promotion et de Développement des Agropoles au Togo (APRODAT) ».

Hydrogéologue appliqué à l’agriculture de formation, le nouveau DG de l’APRODAT qui autrefois a travaillé entre autres dans le cadre des processus ayant abouti à la politique agricole du Togo 2016-2030, plan stratégique pour les agropoles et à la formulation du projet agropole, aura pour principal défi d’accélérer les procédures internes et délivrer rapidement des résultats visibles.

Parlant d’Agropole, il est à noter que celui de Kara portant sur 165 000 hectares qui se veut la phase pilote même du « Projet de Transformation Agroalimentaire » du Togo (PTA) avance à grand pas. Il s’agit d’un projet qui a pour cible les filières exportation du sésame et de l’anacarde et une filière d’import-substitution de riz. Il est également prévu dans la même dynamique, le développement des filières du maïs et du soja pour la provende animale (poisson et poulet de chair en import-substitution).

Et comme projection, on espère à la phase de croisière des niveaux de transformation annuels 90 000 T/an pour le riz alors que pour le maïs provende, on table sur 15 000 T/an et 10 000T/an pour le soja. Quant au sésame, les attentes sont autour de 10 000 T/an alors que pour l’anacarde, où tout est conditionné par le schéma que retiendront les investisseurs, on espère 10 à 20 000 T/an.